Règles d'étude de la psychologie et du droit

Règles d’étude de la psychologie et du droit

hypnose

Louange
Allah

L’étude de ces deux matières (psychologie et droit) implique d’étudier des matières
qui sont expliqués et discutés contrairement à l’islam
enseignements C’est clair et logique, car la loi du
La vision des non-musulmans est un pendant de la sharee’ah pour les musulmans, et
la psychologie est une contrepartie de la morale et des mœurs, l’ascétisme, adoucissant la
cœur avec crainte d’Allah, purification de l’âme, bonne conduite et
discipline. Parce que les gens ne suivent pas la religion de l’islam, non
Quels que soient leur religion et leur point de vue, il va de soi qu’ils fondent
Ses lois et sa morale sur autre chose que la loi d’Allah, qu’Il soit
exalté, qui a choisi pour ses esclaves. Ils fondent plutôt tout cela sur
leur expérience, raison, sentiments ou coutumes, ou à propos d’autres choses qu’ils
croyez-le et considérez-le comme le système à suivre.

Comme
c’est l’étude de cas ces deux sujets et des sujets similaires comme
En tant que philosophie et économie non islamiques, elles ne sont pas autorisées pour les musulmans
si le but est de profiter de tout cela sans discrétion, et croire
ce qu’ils contiennent trompeur et le mettre en pratique le prendre comme un moyen
de la vie et en tirer les règles à suivre. Toute bonté est de suivre la
orientation et lumière apportées par le Prophète.

Allah, qu’il soit exalté, dit (interprétation du sens):

« O humanité!
En effet, des preuves convaincantes vous sont parvenues (Prophète Muhammad
(bénédictions et paix d’Allah soient sur lui)) de son Seigneur, et nous envoyons
pour vous une lumière manifeste (ce Coran) « 

[an-Nisa’ 4:174]

« En effet,
une lumière est venue d’Allah (Prophète Muhammad (bénédictions et
que la paix soit sur lui)) et un simple livre (ce Coran) « 

[al-Maa’idah 5:15]

« Dis: Oh toi
L’humanité! Maintenant, la vérité (c’est-à-dire le Coran et le prophète Mahomet (bénédictions et paix
d’Allah soit sur lui)), vous est venu de votre Seigneur. Alors quiconque
reçoit des conseils, le fait pour son bien et celui qui
Il s’égare, il le fait pour sa propre perte, et je ne suis pas (couché) sur toi comme un
Wakeel (disposition des affaires pour l’obliger à recevoir des conseils) « 

[Yoonus 10:108].

Le Prophète (bénédictions et paix d’Allah soient sur lui) a interdit aux musulmans
pour lire les livres des Gens du Livre et d’autres. Il (bénédictions et
que la paix soit sur lui) il s’est mis en colère en voyant dans la main d’Umar (mai
Qu’Allah soit satisfait de lui), l’un des livres des Juifs, comme raconté
à Musnad Ahmad (14623): Sea Umar ibn al-Khattaab est venu au Prophète
(bénédictions et paix d’Allah soient sur lui) avec les livres qu’il a obtenus de
certaines des personnes du livre. Le Prophète (bénédictions et paix d’Allah soit
à propos de lui) Je l’ai vu et il est devenu fou. Il a dit: « Êtes-vous confus à ce sujet, oh fils de
al-Khattaab? Par Lui entre les mains de qui est mon âme, je l’ai amenée (c’est-à-dire
le message de l’Islam) pour vous propre et pur. Ne leur demandez rien,
afin qu’ils ne vous disent pas quelque chose de vrai et que vous n’y croyiez pas, ou qu’ils vous disent
quelque chose de faux et vous y croyez. Pour celui dans la main duquel mon âme est
si Moosa (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) était vivant, il
Je n’ai pas d’autre choix que de me suivre. « 

[Classed as saheeh by al-Albaani in al-Irwa’, 6/34]

L’interdiction est soulignée lorsqu’il s’agit d’apprendre et d’étudier ces
branches de la connaissance si le musulman n’a pas assez de connaissances pour
reconnaît ce qui ne va pas avec ces problèmes et fait la distinction entre ce qui
contenir la bonté, car si tel est le cas, il sera inévitablement
touchés par certains de leurs maux. Nous l’avons vu chez de nombreux musulmans qui
étudié ces sujets au cours des deux derniers siècles, appelés
« Pionniers des Lumières » dans le monde arabe; causé de la confusion et
ils ont été les premiers à demander l’abolition de la sharee’ah dans les pays musulmans
et ils l’ont remplacé par la loi romaine et française. Ils ont essayé et ils ont travaillé dur
donner aux sociétés musulmanes une saveur occidentale dans tous les domaines de la vie, et
il a marqué ces musulmans qui adhéraient à sa religion comme arriérés, stagnants,
les fondamentalistes, les amoureux de l’obscurité et d’autres mots similaires qui ont émergé de
L’environnement européen.

Mais si un musulman a une foi forte et est mûr dans sa pensée, alors
il n’y a aucune crainte qu’un homme de son calibre soit confondu avec le trompeur
arguments qui sont présents dans ces sujets, il lui est alors permis
En fait, il peut être obligatoire dans le cas de
les individus, afin qu’ils puissent suivre les dernières tendances dans les théories,
les idées et les philosophies des non-musulmans, et les réfuter et expliquer ce
contenir un mauvais placement s’ils trouvent leur chemin vers des terres musulmanes
l’apparition de la littérature, de l’art, de la culture, du programme scolaire, de l’économie, du social
études et systèmes de résolution et de gestion.

L’importance de la question devient plus urgente s’il y a une instruction
de le faire à partir du dirigeant musulman qui est sincère avec sa ummah comme le Prophète
(que les bénédictions et la paix d’Allah soient sur lui) a chargé Zayd ibn Thaabit de
Apprenez la langue des Juifs.

Al-Bukhari a mentionné que dans un chapitre de son Sahih (6/2631) en
qui a dit: Chapitre sur la traduction pour les dirigeants; Est-il permis d’avoir
un traducteur? Khaarijah ibn Zayd ibn Thaabit raconté par Zayd ibn
Thaabit que le Prophète (bénédictions et paix d’Allah soient sur lui)
Il lui a demandé d’apprendre la langue des Juifs, jusqu’à ce que j’écrive des lettres à
le Prophète (bénédictions et paix d’Allah soient sur lui) et je lui ai lu
ses lettres s’ils l’ont écrit.

Rapporté et classé comme saheeh par at-Tirmidhi (n ° 2639); classé comme saheeh
par al-Albaani à al-Mishkaat (4659)

ONGLE
une question similaire a été posée au comité permanent pour l’émission des fatwas et
ils ont répondu ce qui suit:

Ça
Il n’est pas permis d’apprendre des lois créées par l’homme pour les appliquer, à condition que
ils sont contraires aux lois d’Allah. Mais il est permis d’étudier le droit
et l’apprendre pour expliquer ses défauts et comment il a dévié de
dans la bonne voie, et pour mettre en évidence la justice et l’équité
L’Islam, sa solidité et sa suffisance pour les intérêts du peuple. Ça
Un musulman n’est pas autorisé à étudier la philosophie, les lois
comme, s’il n’est pas en mesure de faire la distinction entre ce qui est juste et ce qui est
mal en eux, afin qu’ils ne se confondent pas et ne s’écartent pas du bon chemin.
Mais cela est permis à quelqu’un qui peut le comprendre après avoir
étudié le Coran et la Sunna, vous pouvez donc distinguer les mauvais
de bien sur ces questions, vous pouvez donc confirmer la
la vérité et annuler le mensonge tant que cela ne vous distrait plus
Fonctions importantes. Par conséquent, on sait qu’il n’est pas permis d’enseigner à ces
matières dans les écoles et les universités, et ne devrait être que pour l’élite
qui sont qualifiés pour cela, afin qu’ils puissent remplir leur devoir islamique de
soutenir la vérité et réfuter le mensonge.

Fataawa al-Lajnah ad-Daa’imah
(14 / 232-233)

Notre conseil à notre frère est d’examiner sa propre situation: rencontrez-vous le
conditions mentionnées ci-dessus, à savoir la connaissance de croyances solides (croyance aqeedah)
et l’adhésion à elle, une pensée mûre qui peut faire la distinction entre la vérité et
mensonge, la capacité de réfuter les arguments trompeurs et la désorientation
base de preuves solides et sincérité envers l’islam. Oui, après examen
lui-même sent qu’il remplit ces conditions, alors il peut aller de l’avant et
étudier ces deux thèmes, après avoir prié Allah, qu’il soit exalté, parce que
des conseils pour prendre cette décision (istikhaarah). Sinon c’est
vous feriez mieux d’oublier cela et d’étudier un autre, purement scientifique,
sujet.

Et vous devez vous rappeler que quiconque abandonne quelque chose au nom de
Allah, Allah le remplacera par quelque chose de mieux que cela.

Nous
demandez à Allah de vous aider et de vous guider vers ce qui vous sera bénéfique
termes religieux et mondains.

Et Allah sait mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *