Kursticker auf einer digitalen Anzeige.

TechnipFMC annonce les résultats du premier trimestre 2020

Perde de graisse

LONDRES & PARIS & HOUSTON –

Actualités réglementaires:

TechnipFMC plc (NYSE: FTI) (Paris: FTI) a publié aujourd’hui ses résultats du premier trimestre 2020.

Rapport de synthèse – Premier trimestre 2020

Le rapprochement des PCGR des États-Unis avec les mesures financières non conformes aux PCGR est présenté ci-dessous et dans les tableaux financiers.

Trois mois terminés

(En millions, sauf pour les montants par action)

31 mars

2020

31 mars

2019

changement

revenu

3 130,3 $

2 913,0 $

7,5%

Bénéfice (perte) net

(3 256,1 $)

20,9 $

n / m

Bénéfice (perte) dilué par action

$ (7.28)

0,05 $

n / m

EBITDA ajusté

220,2 $

295,8 $

(25,6%)

Marge d’EBITDA ajusté

7,0%

10,2%

(320 bps)

Bénéfice (perte) net ajusté

$ (49.1)

27,3 $

n / m

Bénéfice (perte) dilué ajusté par action

$ (0.11)

0,06 $

n / m

Commandes entrantes

2 099,0 $

6 184,5 $

(66,1%)

arriéré

21 962,1 $

17 777,6 $

23,5%

Le chiffre d’affaires total de l’entreprise s’est élevé à 3 130,3 millions de dollars. La perte nette était de 3 256,1 millions de dollars, ou 7,28 $ par action diluée. Ces résultats comprennent des charges et des débiteurs après impôts totalisant 3 207 millions de dollars en charges, ou 7,17 $ par action diluée. La perte nette ajustée s’est élevée à 49,1 millions de dollars, ou 0,11 $ par action diluée.

Les charges et crédits après impôt du trimestre de 3 207 millions de dollars (pièce jointe 8) étaient les suivants:

  • Pertes de valeur non monétaires et autres charges totalisant 3 159,9 millions de dollars pour le goodwill et les autres activités des secteurs des technologies sous-marines et de surface;

  • Frais de séparation, frais de restructuration et autres charges, ajustements comptables du prix d’achat et avantage fiscal d’une provision pour moins-value de 40,3 millions de dollars; et

  • COVID-19 dépenses directes totalisant 6,8 millions de dollars. Ces dépenses ne reflètent pas l’interruption liée à l’absorption environnementale, à l’utilisation et aux autres impacts opérationnels.

Le BAIIA ajusté, qui exclut les charges et les débiteurs avant impôts, était de 220,2 millions de dollars; la marge d’EBITDA ajusté était de 7% (annexe 9).

Les autres éléments importants avant impôts qui affectent le trimestre, pour lesquels nous ne fournissons pas d’assistance, comprennent:

  • 43,3 millions de dollars de pertes de change incluses dans les frais commerciaux, ou 0,10 $ par action diluée après impôts; et

  • 35,5 millions de dollars de dépenses résultant de l’augmentation du passif dû aux partenaires de coentreprise inclus dans les intérêts débiteurs, ou 0,08 $ par action après impôt diluée.

En réponse à l’environnement actuel du marché, la Société a récemment annoncé une série d’initiatives de réduction des coûts qui se traduiront par des économies annuelles d’au moins 130 millions de dollars dans le secteur des technologies de surface et des affaires.

La Société a maintenant identifié les actions qui entraîneront des économies supplémentaires de plus de 220 millions de dollars qui couvriront tous les domaines d’activité et les fonctions de support. Les économies annuelles totales devraient dépasser 350 millions de dollars. La société prévoit atteindre le taux d’épargne prévu d’ici la fin de l’année.

De plus, nous avons annoncé des révisions de la rémunération jusqu’à la fin de l’année, qui comprennent une réduction de 30% du salaire du président et chef de la direction; une réduction de 30% de la détention du conseil d’administration; et une réduction de 20% pour les salaires des cadres supérieurs.

Doug Pferdehirt, président et chef de la direction de TechnipFMC, a déclaré: «Au cours des deux derniers mois, une grande partie du monde a changé et nous prenons des mesures rapides et décisives en réponse à l’environnement du marché. Ces actions généreront plus de 350 millions de dollars d’économies annualisées. De plus, notre conseil d’administration a annoncé une révision de sa politique de dividende qui renforcera encore le bilan et préservera la liquidité.  »

Pferdehirt a ajouté: «TechnipFMC a longtemps été un agent de changement dans le secteur de l’énergie et nous allons essayer d’accélérer notre programme de changement dans l’environnement actuel. Nous continuerons d’investir dans les nouvelles technologies et plateformes numériques. Nous continuerons de nous positionner pour jouer un rôle clé dans la transition énergétique. Nous renforcerons et élargirons nos relations avec nos partenaires et nous nous alignerons davantage sur les clients qui adoptent une nouvelle façon de travailler ensemble. Cette approche a déjà montré une valeur significative et nous pensons que cela s’avérera encore plus significatif tout au long du cycle.  »

«Nous sommes bien placés pour gérer l’incertitude sans précédent à laquelle l’industrie est confrontée aujourd’hui. L’ampleur et la durée de nos arriérés de 22 milliards de dollars – tirées en partie par le record de revenus affiché en 2019 – et nos 5,6 milliards de dollars de liquidité et de liquidité nous offrent la flexibilité de prendre des mesures agressives et audacieuses pendant cette période difficile.  »

Pferdehirt a poursuivi: «Onshore / Offshore a été renommé Technip Energies, conformément au nouveau domaine d’activité. Le COVID-19 et un scénario macro plus exigeant ont assoupli les marchés du GNL à court terme, mais les fondamentaux à long terme du gaz naturel – et en particulier du GNL – restent solides. Nous continuons de nous engager dans différentes perspectives pour le GNL qui pourraient se poursuivre dans une période presque intermédiaire. Sur le marché en aval le plus résilient, nous voyons la possibilité que de nouvelles perspectives soient attribuées à Technip Energies en 2020, dont l’une pourrait dépasser 1 milliard de dollars en valeur de commande. Notre exposition aux marchés de la transition énergétique continue d’augmenter avec le récent succès des carburants renouvelables et du recyclage.  »

«À Subsea, la sanction pour un certain nombre de projets entièrement nouveaux changera probablement par rapport à l’année en cours, ce qui aura une incidence sur nos prévisions de commandes pour 2020. Nous continuons d’évaluer près de 15 milliards de dollars en opportunités de projets majeurs, dont environ 50% devraient continuer de progresser au cours des 24 prochains mois. Tous les autres projets restent actifs mais peuvent s’étendre au-delà de ce délai. Au cours des 12 prochains mois, nous pensons que 20% de ces opportunités de projets sont susceptibles d’atteindre FID et sont bien positionnées pour bon nombre de ces opportunités.  »

« Pour Surface Technologies, les tendances à long terme restent favorables pour de nombreux marchés internationaux, tels que le Moyen-Orient et l’Asie, et nous prévoyons que les revenus internationaux en 2020 auront un impact beaucoup plus faible qu’en Amérique du Nord. Notre intégration verticale au-delà En dehors de l’Amérique du Nord, il nous offre un plus grand contrôle sur la production et moins de dépendance à l’égard des chaînes d’approvisionnement externes, contribuant à atténuer les abandons et nous offrant de nouvelles opportunités là où l’approvisionnement de l’industrie a été mis à l’épreuve.  »

Pferdehirt a conclu: «Notre priorité reste la sécurité et le bien-être des hommes et des femmes d’exception de TechnipFMC, dont l’engagement durant cette crise a été exemplaire. Nous sommes plus que jamais proches de nos clients et ensemble, nos actions collectives nous permettent de continuer à faire avancer nos projets, même avec une productivité réduite.  »

« Nous ne sous-estimons pas les défis futurs et nous sommes convaincus que nous émergerons un joueur encore plus fort. »

Aspects opérationnels et financiers – Premier trimestre 2020

Principales données financières

Le rapprochement des PCGR des États-Unis avec les mesures financières non conformes aux PCGR est présenté ci-dessous et dans les tableaux financiers.

Trois mois terminés

(En millions)

31 mars

2020

31 mars

2019

changement

revenu

1 253,1 $

1 185,3 $

5,7%

Bénéfice (perte) d’exploitation

(2 750,7 $)

49,9 $

n / m

EBITDA ajusté

104,8 $

139,7 $

(25,0%)

Marge d’EBITDA ajusté

8,4%

11,8%

(340 bps)

Commandes entrantes

1 172,1 $

2 677,6 $

(56,2%)

arriéré

7 773,5 $

7 477,3 $

4,0%

Subsea a déclaré un chiffre d’affaires de 1 253,1 millions de dollars au premier trimestre, en hausse de 5,7% par rapport à l’année précédente, grâce à de fortes commandes entrantes au cours des périodes précédentes. La croissance des revenus a été tirée par la force aux États-Unis et en Norvège. Cette croissance a été partiellement contrebalancée par la conversion de 66 millions de dollars en devises étrangères due au raffermissement du dollar américain et aux perturbations de COVID-19 dans la chaîne d’approvisionnement et les opérations.

La pandémie mondiale de COVID-19 a créé des vents contraires aux revenus et aux bénéfices au cours du trimestre. Les interruptions du projet et des services ont varié et, dans certains cas, les impacts ont retardé la constatation des revenus pour les périodes futures. La baisse de la productivité et la réduction de l’utilisation des ressources ont eu un impact légèrement négatif sur la rentabilité de la période.

Au cours du trimestre, Subsea a enregistré des dépréciations non monétaires et d’autres charges de 2 776,5 millions de dollars, notamment:

  • Charge de dépréciation de l’écart d’acquisition de 2 747,5 millions de dollars en raison de la diminution de la capitalisation boursière de la Société sans autre écart d’acquisition attribuable au secteur; et

  • Charges pour dépréciations d’immobilisations pour un total de 29 millions de dollars, principalement en raison de la baisse de la demande prévue pour certains équipements d’installation et d’assistance.

Subsea a déclaré une perte d’exploitation de 2 750,7 millions de dollars; Le BAIIA ajusté s’est élevé à 104,8 millions de dollars avec une marge de 8,4%, une baisse de 340 points de base par rapport au trimestre de l’exercice précédent. L’EBITDA ajusté a diminué par rapport à l’année précédente en raison des impacts opérationnels négatifs de COVID-19 et de l’absence d’arriérés à des prix plus favorables qui ont bénéficié de la période de l’année précédente.

Faits saillants sous-marins du premier trimestre

  • BP Atlantis Phase 3 iEPCI ™ (Golfe du Mexique)

Achèvement de la fabrication et de l’installation du système Flowline.

  • ExxonMobil Liza Phase 1 (Guyane)

Livraison des mâts sous-marins finaux.

  • Energean Deepwater Well Services (Israël)

Premier flux de gaz et remise en état du navire de forage Stena DrillMAX à l’aide de la nouvelle corde d’atterrissage en eau profonde dans le cadre d’une campagne visant à terminer trois puits pour le projet Karish.

Les commandes de sous-marins entrantes pour le trimestre se sont élevées à 1 172,1 millions de dollars, avec un résultat à facturer à 0,9. Les prix annoncés suivants ont été inclus dans la période:

  • Projet BP Platina iEPCI ™ (Angola)

Significatif * Contrat intégré d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et d’installation de BP Angola (iEPCI ™) pour le développement du champ de Platina. Le contrat couvre la production, la livraison et l’installation d’équipements sous-marins, y compris les mâts sous-marins, un manifold de production avec des systèmes de contrôle et de connexion sous-marins associés, ainsi que des cavaliers rigides, ombilicaux et flexibles.

* Un prix «important» varie entre 75 millions de dollars et 250 millions de dollars.

  • Projet iEPCI ™ de Woodside Lambert Deep et Greater Western Flank (Australie)

Contrat d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction et d’installation intégré (iEPCI ™) significatif de Woodside Energy Limited pour le développement des gisements Lambert Deep et Phase 3 des Great Western Fjords. TechnipFMC concevra, fabriquera, livrera et installera des équipements sous-marins, y compris le système de production sous-marin, des conduites flexibles et ombilicales pour la connexion à la plateforme Angel. Il s’agit du deuxième contrat dans le cadre de l’accord-cadre iEPCI ™ de cinq ans récemment annoncé entre TechnipFMC et Woodside.

* Un prix «important» varie entre 75 millions de dollars et 250 millions de dollars.

Subsea

Rétro-estimation prévue au 31 mars 2020

(En millions)

Carnet de commandes consolidé1.2

Carnet de commandes non consolidé3

2020 (9 mois)

3 100 $

106 $

2021

2 800 $

132 $

2022 et au-delà

1 874 $

524 $

total

7 774 $

762 $

1 Le carnet de commandes de la période a été réduit par un effet de change de 644 millions de dollars.

2 L’arriéré ne saisit pas tout le potentiel de gains pour les services sous-marins.

3 Le carnet de commandes non consolidé reflète la part proportionnelle du carnet de commandes des coentreprises qui n’est pas consolidée en raison de notre position d’actionnaire minoritaire.

Le carnet de commandes consolidé à la fin du trimestre était de 7 773,5 millions de dollars, dont environ 3 100 millions de dollars devraient être exécutés pour le reste de 2020. La Société continue de dialoguer avec ses clients et partenaires de l’alliance dans leurs efforts pour mettre à jour leurs plans d’affaires. Le carnet de commandes reflète les attentes actuelles concernant les délais d’exécution des projets. La Société n’a reçu aucune annulation de projets d’arriérés au cours de la période.

Le segment Onshore / Offshore a été renommé Technip Energies et comprend Genesis, Loading Systems et Cybernetix.

Principales données financières

Le rapprochement des PCGR des États-Unis avec les mesures financières non conformes aux PCGR est présenté ci-dessous et dans les tableaux financiers.

Trois mois terminés

(En millions)

31 mars

2020

31 mars

2019

changement

revenu

1 547,7 $

1 335,1 $

15,9%

Bénéfice d’exploitation

151,2 $

155,7 $

(2,9%)

EBITDA ajusté

167,1 $

194,8 $

(14,2%)

Marge d’EBITDA ajusté

10,8%

14,6%

(380 bps)

Commandes entrantes

560,6 $

3 138,9 $

(82,1%)

arriéré

13 766,6 $

9 862,7 $

39,6%

Technip Energies a réalisé un chiffre d’affaires de 1 547,7 millions de dollars au premier trimestre. Le chiffre d’affaires a augmenté de 15,9% par rapport au trimestre de l’exercice précédent, principalement en raison de l’augmentation de l’activité en Europe, en Amérique du Nord et des activités de technologie de processus. L’amélioration continue d’Arctic LNG 2 et l’augmentation de l’activité sur les projets en aval ont plus que compensé la baisse des revenus de Yamal LNG qui continue de progresser en phase de garantie. Les inefficacités opérationnelles et les interruptions d’activité liées à COVID-19 ont empêché la croissance des revenus au cours du trimestre.

Technip Energies a déclaré un résultat d’exploitation de 151,2 millions de dollars; Le BAIIA ajusté s’est établi à 167,1 millions de dollars. Le bénéfice d’exploitation a diminué de 2,9% par rapport au trimestre de l’année précédente, principalement en raison d’une contribution réduite de LNG Yamal et de la création de marges plus faibles pour les projets en phase de démarrage, y compris Arctic LNG 2. L’exécution du Le projet est resté solide dans l’ensemble du portefeuille. Ces mêmes facteurs sont à l’origine de la réduction d’une année à l’autre de la marge d’exploitation brute ajustée. La marge d’EBITDA ajusté a diminué de 380 points de base par rapport aux résultats de l’année précédente pour s’établir à 10,8%.

Faits marquants des énergies Technip au premier trimestre

  • ENI Coral South FLNG (Mozambique)

Lancement réussi de la coque. Des activités de fabrication bien établies pour les modules de traitement de gaz 12 et LNG Topside; le logement et les supports de tuyaux sont déjà installés.

Le premier pieu a été perforé plus tôt que prévu sur le site arctique de Gydan.

  • Energean Karish FPSO (Israël)

La coque du FPSO est partie du chantier naval chinois; arrivé à Singapour à la mi-avril.

Programme de test de performance positive avec tous les tests effectués d’ici la fin de mars.

  • Usine d’éthylène de ZheJiang Petroleum & Chemical Co. (Chine)

Démarrage rapide d’une usine d’éthylène de 1 400 KTA où TechnipFMC a fourni la licence et la conception du processus, ainsi que d’autres composants propriétaires clés.

Points saillants du partenariat et de l’alliance

  • Partenariat avec Neste pour de futurs projets basés sur la technologie NEXBTL ™

TechnipFMC pour fournir des services de téléchargement frontaux; l’accord couvre également la participation de TechnipFMC lors de la phase d’exécution des futurs projets NEXBTL. Cette technologie permet la conversion de matières premières de deuxième génération, telles que l’huile végétale ou les matières grasses résiduelles, en diesel renouvelable et autres produits renouvelables.

  • Extension de l’alliance avec BP Petrochemicals à la technologie BP Infinia

Extension de notre alliance purifiée d’acide téréphtalique (PTA) et d’acide acétique pour inclure la technologie Infinia, qui permet la circularité des déchets plastiques PET difficiles à recycler, tels que les bouteilles et les plateaux colorés.

Les commandes entrantes de Technip Energies pour le trimestre se sont élevées à 560,6 millions de dollars, ce qui s’est traduit par une facturation de 0,4. Malgré l’absence d’annonce de prix pour le projet, l’ingénierie frontale et d’autres services, ainsi que notre activité de technologie de processus, ont continué de montrer de la résilience pour les commandes entrantes.

Technip Energies

Rétro-estimation prévue au 31 mars 2020

(En millions)

Carnet de commandes consolidé1

Carnet de commandes non consolidé2

2020 (9 mois)

4 828 $

648 $

2021

5 232 $

694 $

2022 et au-delà

3 707 $

1,009 $

total

13,767 $

2 350 $

1 Le carnet de commandes de la période a été réduit par un effet de change de 398 millions de dollars.

2 Le carnet de commandes non consolidé reflète la part proportionnelle du carnet de commandes des coentreprises qui n’est pas consolidée en raison de notre position d’actionnaire minoritaire.

Principales données financières

Le rapprochement des PCGR des États-Unis avec les mesures financières non conformes aux PCGR est présenté ci-dessous et dans les tableaux financiers.

Trois mois terminés

(En millions)

31 mars

2020

31 mars 2019

changement

revenu

329,5 $

392,6 $

(16,1%)

Bénéfice (perte) d’exploitation

$ (424,0)

10,5 $

n / m

EBITDA ajusté

24,5 $

30,1 $

(18,6%)

Marge d’EBITDA ajusté

7,4%

7,7%

(30 bps)

Commandes entrantes

366,3 $

368,0 $

(0,5%)

arriéré

422,0 $

437,6 $

(3,6%)

Surface Technologies a déclaré un chiffre d’affaires de 329,5 millions de dollars au premier trimestre, en baisse de 16,1% par rapport au trimestre de l’exercice précédent. La baisse du chiffre d’affaires résulte principalement du ralentissement de l’activité des opérateurs en Amérique du Nord et de la réaffectation de l’activité systèmes de chargement à Technip Energies. Malgré les impacts de COVID-19 sur les voyages et la chaîne d’approvisionnement, les revenus à l’extérieur de l’Amérique du Nord ont légèrement augmenté et ont représenté un peu plus de 50% des revenus totaux de Surface Technologies au cours de la période.

Au cours du trimestre, Surface Technologies a enregistré des réductions de valeur non monétaires et d’autres charges totalisant 411,5 millions de dollars, notamment:

  • Une charge de dépréciation de l’écart d’acquisition de 335,9 millions $ en raison de la diminution de la capitalisation boursière de la société sans écart d’acquisition supplémentaire attribuable au secteur; et

  • Des réductions de valeur de 75,6 millions de dollars principalement attribuables aux attentes d’une baisse de l’activité de stimulation en Amérique du Nord.

Surface Technologies a déclaré une perte d’exploitation de 424 millions de dollars; Le BAIIA ajusté s’est élevé à 24,5 millions de dollars avec une marge de 7,4%. Par rapport à l’année précédente, la marge opérationnelle hors Amérique du Nord s’est améliorée malgré les impacts de COVID-19 sur le résultat de l’année en cours.

Les commandes reçues pour le trimestre se sont élevées à 366,3 millions de dollars. Le carnet de commandes a diminué de 3,6% par rapport au trimestre de l’exercice précédent pour s’établir à 422 millions de dollars. Étant donné la nature à cycle court de l’entreprise, les commandes sont généralement converties en revenus dans les douze mois.

Faits marquants du premier trimestre pour les technologies de surface

  • ADNOC (Emirats Arabes Unis)

Commandes reçues pour 57 ensembles d’équipements plaqués de haute spécification pour Abu Dhabi onshore et 330 soupapes de sécurité annulaires pour les champs offshore.

  • ROSO Technologies (Chine)

Commandes entrantes pour des conduites de contrôle de pression de 20 000 psi et des pompes de service à 60 puits pour un total de 180 000 chevaux.

  • Projet Dana Petroleum Unity (Pays-Bas)

Contrat pour la fourniture de têtes de puits de surface, d’arbres et de services pour le projet Unity au large des Pays-Bas; la fourniture a pour objet notre offre de produits standardisée.

Articles corporatifs et autres

Les dépenses d’entreprise au premier trimestre se sont élevées à 112,2 millions de dollars. Cela comprend des dépenses et des crédits totalisant 30,7 millions de dollars en dépenses. Abstraction faite des charges et des débiteurs, les charges d’entreprise se sont élevées à 81,5 millions de dollars, dont 43,3 millions de dollars de pertes de change. Les pertes de change découlent de l’incidence du raffermissement du dollar américain sur les coûts de couverture et des différences de calendrier dans les projets couverts naturels.

Trois mois terminés

(En millions)

31 mars

2020

Dépenses d’entreprise, déclarées

112,2 $

Moins de frais et (crédits) [Exhibit 9]

30,7 $

Dépenses professionnelles, adéquates

81,5 $

Moins de pertes de change

43,3 $

Frais d’entreprise, ajustés et hors pertes de change

38,2 $

Les intérêts débiteurs nets se sont élevés à 72 millions de dollars au cours du trimestre, y compris une augmentation de 35,5 millions de dollars du passif dû aux partenaires de la coentreprise.

La Société a déclaré une provision fiscale de 37,7 millions de dollars au cours du trimestre. Le taux d’imposition trimestriel a été influencé par les ajustements de valeur non déductibles enregistrés au cours du trimestre.

L’amortissement total pour le trimestre s’est élevé à 120,4 millions de dollars.

Les flux de trésorerie liés à l’exploitation au cours du trimestre ont été de 27,9 millions de dollars. La Société a terminé la période avec une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 4 999,4 millions de dollars, dont environ 3 200 millions de dollars en coentreprises. La trésorerie et les équivalents de trésorerie se sont élevés à environ 1 800 millions de dollars, dont une partie importante était facilement disponible pour une utilisation commerciale. La liquidité nette à la fin de la période était de 588,8 millions de dollars.

liquidité

Les liquidités de la société sont soutenues par une facilité de crédit renouvelable (FCR) de 2,5 milliards de dollars. Le crédit engagé soutient notre capacité à émettre des obligations de papier commercial à long terme. La capacité disponible au sein du FCR est réduite par notre balance commerciale exceptionnelle et par les prêts contractés au sein de la facilité. Au 31 mars 2020, la Société avait 1 374 millions de dollars de papier commercial en circulation et avait retiré 500 millions de dollars du FCR en réponse aux conditions des marchés du papier commercial.

dividende

La Société a récemment annoncé que son conseil d’administration a révisé sa politique de dividende à 0,13 $ par action sur une base annuelle. La Société a versé un dividende de 0,13 $ par action plus tôt ce mois-ci, ce qui correspond à la distribution de dividendes annuelle pour 2020. La nouvelle politique de dividende réduira la distribution annuelle de liquidités de 175 millions de dollars par rapport à l’année précédente.

La Société a l’intention de verser le dividende 2021 en versements trimestriels à partir d’avril 2021.

Guide financier 20201

Les directives pour l’année complète de l’entreprise pour 2020 sont présentées dans le tableau suivant.

Toutes les directives de segment ne supposent aucune dégradation supplémentaire du matériau en raison des impacts de COVID-19.

Guide 2020 * Mis à jour le 22 avril 2020

Subsea

Au lieu d’indications spécifiques sur les revenus et le BAIIA, nous fournissons ce qui suit:

● 3,1 milliards de dollars d’arriérés à convertir en revenus pour le reste de l’année

● Les commandes entrantes seront 50% inférieures à celles de 2019

● Les revenus des services sous-marins s’élèvent à environ 1 milliard de dollars pour l’année entière

● Les campagnes d’installation s’étendent jusqu’en 2021; flexibilité limitée pour atténuer les coûts à court terme

Technip Energies

Des revenus compris entre 6,3 et 6,8 milliards de dollars

Marge d’EBITDA d’au moins 10% (hors charges et crédits)

Technologies de surface

Au lieu d’indications spécifiques sur les revenus et le BAIIA, nous fournissons ce qui suit:

● Le marché international représentera environ 60% du mix de revenus

● Les avantages de l’intégration verticale et de la différenciation technologique internationale

● Actions agressives envers la base de coûts nord-américaine; s’attendre à être modérément rentable

(hors frais et crédits)

TechnipFMC

Dépenses d’entreprise, nettes 165 à 175 millions de dollars pour l’année entière (hors impact des fluctuations des devises)

Charges d’intérêts nettes 80 à 90 millions de dollars pour l’année complète (excluant l’impact du remboursement obligatoire de la responsabilité financière des partenaires)

Dépenses en capital environ 300 millions de dollars pour toute l’année

_______________________

1 Nos mesures d’orientation ajustent la marge d’EBITDA, les charges commerciales, nettes (hors impact des fluctuations des devises) et les charges nettes d’intérêts (hors impact de la réévaluation des passifs financiers pouvant être remboursés obligatoirement par les partenaires) sont des mesures financières pas PCGR. Nous ne sommes pas en mesure de fournir un rapprochement avec des mesures financières PCGR comparables sur une base prospective sans effort déraisonnable en raison de l’imprévisibilité des composantes individuelles de la mesure financière PCGR plus directement comparable et de la variabilité des éléments exclus de chacune de ces mesures. Ces informations peuvent avoir un impact significatif et potentiellement imprévisible sur nos résultats financiers futurs.

Conférence téléphonique

La société tiendra une conférence téléphonique le jeudi 23 avril 2020 pour discuter des résultats financiers du premier trimestre 2020. La conférence commencera à 13h00. Heure de Londres (8h00, heure de New York). Les informations de connexion et une présentation qui l’accompagne sont disponibles sur www.TechnipFMC.com.

L’accès à la webdiffusion sera également disponible sur notre site Web avant le début de l’appel. Une lecture audio archivée sera disponible après l’événement à la même adresse que le site internet En cas d’interruption de service ou de difficultés techniques lors de l’appel, les informations seront publiées sur notre site internet.

###

À propos de TechnipFMC

TechnipFMC est un leader mondial des projets sous-marins, onshore / offshore et de surface. Avec nos technologies et systèmes de production exclusifs, notre expertise intégrée et nos solutions complètes, nous transformons l’économie des projets de nos clients.

Nous sommes dans une position unique pour offrir une plus grande efficacité pendant les cycles de vie du projet, de l’idée à la livraison du projet et au-delà. Grâce à des technologies innovantes et à une meilleure efficacité, notre offre ouvre de nouvelles possibilités pour nos clients dans le développement de leurs ressources pétrolières et gazières.

Chacun de nos plus de 37 000 employés est guidé par un engagement constant envers les clients et une culture d’innovation ciblée, remettant en question les conventions du secteur et repensant la manière d’obtenir les meilleurs résultats.

TechnipFMC utilise son site Web www.TechnipFMC.com comme canal de distribution des informations importantes de l’entreprise. Pour en savoir plus sur nous et comment nous améliorons les performances du secteur énergétique mondial, rendez-vous sur www.TechnipFMC.com et suivez-nous sur Twitter @TechnipFMC.

Le présent avis contient des « déclarations prospectives » au sens de la section 27A de la Securities Act of 1933 des États-Unis, telle que modifiée, et de la section 21E de la Securities Exchange Act de 1934 des États-Unis, telle que modifiée. Des mots tels que « guider », « confiant », « croire », « attendre », « anticiper », « planifier », « prévoir », « prévoir », « devrait », « pourrait », « pourrait », « peut », La volonté, «probable», «prédicat», «estimation», «perspective» et des expressions similaires sont destinés à identifier les déclarations prospectives, qui ne sont généralement pas de nature historique. Ces déclarations prospectives impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses significatifs qui pourraient s’assurer que les résultats réels diffèrent considérablement de notre expérience historique et de nos attentes ou projections actuelles, y compris les facteurs importants connus suivants:

  • les risques associés aux flambées et changements de maladies et à la gestion des traités, lois et règlements, y compris la réponse aux problèmes de santé publique, tels que COVID-19;
  • les risques associés à notre capacité à consommer la séparation et les retombées proposées;
  • des changements inattendus liés à des facteurs concurrentiels dans notre secteur;
  • la demande de nos produits et services, qui est influencée par les changements de prix et la demande de pétrole brut et de gaz naturel sur les marchés nationaux et internationaux;
  • notre capacité à développer et à mettre en œuvre de nouvelles technologies et de nouveaux services, ainsi que notre capacité à protéger et à maintenir les actifs de propriété intellectuelle de base;
  • responsabilité potentielle découlant de l’installation ou de l’utilisation de nos produits;
  • les frais généraux liés à nos contrats à prix fixe ou à nos projets de construction d’immobilisations susceptibles d’avoir une incidence sur les revenus;
  • notre capacité à livrer rapidement notre carnet de commandes et son effet sur nos ventes futures, notre rentabilité et nos relations avec nos clients;
  • notre dépendance vis-à-vis des sous-traitants, fournisseurs et partenaires de la joint-venture dans l’exécution de nos contrats;
  • notre capacité à embaucher et à conserver du personnel clé;
  • les risques de piratage pour nos employés et les marchandises maritimes;
  • les impacts potentiels des conditions saisonnières et météorologiques;
  • la perte cumulative d’importants contrats ou alliances;
  • Les lois et réglementations américaines et internationales, y compris les réglementations environnementales existantes ou futures, qui peuvent augmenter nos coûts, limiter la demande de nos produits et services ou limiter nos opérations;
  • perturbation des conditions politiques, réglementaires, économiques et sociales des pays dans lesquels nous entretenons des relations commerciales;
  • les risques associés à The Depository Trust Company et à Euroclear pour les services de règlement d’actions négociés respectivement sur NYSE et Euronext Paris;
  • le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne;
  • les risques associés au fait d’être une société anonyme britannique, y compris la nécessité de «bénéfices distribuables», l’approbation par les actionnaires de certaines décisions concernant la structure du capital et le risque que nous ne puissions pas verser de dividendes ou de représentants

    Ceux: Business Wire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *